Bruxelles, 10.07.2013

Le Belge s'énerve rarement dans les embouteillages lors des départs en vacances

3 Belges sur 4 trouvent que le trajet à destination des vacances est plutôt

Les Belges gardent leur sang-froid : seuls 6,7 % d'entre eux perdent patience dans les files lors des grands départs en vacances. C'est une petite minorité face aux 77,5 % de Belges qui estiment que le trajet en voiture vers leur destination est un temps de détente, le moment où les vacances débutent vraiment. Voilà ce que révèle une enquête organisée par AutoScout24, le plus grand site belge de l'automobile, auprès de 346 Belges. Les résultats sont également très marqués en ce qui concerne le conducteur du véhicule : dans 82,6 % des cas, c'est l'homme qui est au volant durant tout le trajet, pour seulement 0,6 % des femmes.

L’enquête en ligne d’AutoScout24 a livré d'autres résultats surprenants sur les voyages en voiture. Les Belges sont relativement confiants que leur véhicule est en bon état pour faire le voyage en toute sécurité. 40 % d'entre eux vérifient si la voiture semble en bon état à première vue. 31 % sont plus méfiants et demandent à leur garagiste de contrôler le véhicule en profondeur avant le départ. 23 % prennent une bonne assurance dépannage.

Les femmes remplissent les valises et les hommes chargent la voiture.

Quand on les interroge sur l'organisation pratique du voyage, les Belges confirment les clichés. Ce sont systématiquement les femmes qui préparent les bagages et les hommes qui les chargent dans la voiture. Un Belge sur trois prétend toutefois faire tout cela à deux.

Le Belge préfère ne pas aller trop loin en voiture

Sur la route, l'homme est le plus souvent seul au volant (82,6%). 16,8% des Belges se relaient pour conduire et la femme n'est seule à conduire que dans 0,6 % des cas.

La distance maximale que les Belges sont disposés à parcourir se situe entre 500 et 2000 km. 41,3 % indiquent qu'ils sont prêts à rouler jusqu'à 1200 km. 31,7 % acceptent de parcourir 1500 km au maximum et 13 % un maximum de 2000 km.

Peu de surprises en ce qui concerne les destinations de vacances favorites : l'Espagne est toujours première (27,9%), suivie de l'Italie (21,7%) et de la France (16,7%).

Le plaisir de la mobilité sur place

Bien que la moitié des Belges estiment les vacances en voiture onéreuses, ils tiennent à la liberté que procure la voiture sur le lieu de séjour. 23 % des Belges indiquent que les voyages en voiture sont moins chers qu'en avion.

Les deux trajets, le plus vite possible

45 % des Belges souhaitent arriver à leur destination de vacances le jour même, mais prévoient suffisamment de temps pour se restaurer et se dégourdir les jambes. 40 % préfèrent répartir le temps de voyage sur deux ou plusieurs jours et réserver un hôtel pour se mettre déjà dans l'ambiance de vacances. Une minorité de vacanciers parcourent le trajet d'un trait en ne s'arrêtant que pour les indispensables pauses pipi.

Les Belges sont aussi des lève-tôt quand ils partent en vacances. 55 % d'entre eux préfèrent partir tôt le matin, quand il y a peu de trafic. Il y a aussi ceux (14 %) qui partent le soir pour rouler toute la nuit, ceux qui partent la nuit pour éviter les files (12 %) et ceux qui roulent de jour (11,5 %). De jour comme de nuit, le GPS est l'outil de navigation favori (86 %), suivi de la bonne vieille carte routière (11 %) et du sens de l'orientation inné (3 %).

Contact pour les journalistes

E-mail: presse@autoscout24.be