Bruxelles, 23.04.2015

Le marché belge des voitures d'occasion est florissant

La VW Golf demeure le véhicule le plus convoité

Le marché belge des voitures d’occasion se porte bien. Durant le premier trimestre de cette année, 169.404 voitures d’occasion ont été immatriculées dans notre pays, soit une augmentation de 1,1 % par rapport à la même période l’an dernier. Dans le même temps,  la vente de voitures neuves diminuait de 1 % (147.073 immatriculations). Ces chiffres ressortent d’une enquête menée par AutoScout24 et la Febiac. Si les automobiles allemandes sont les plus populaires, il est à noter que de nombreuses voitures de ville très trendy ont déjà été vendues cette année.

La mobilité des Belges fait la part belle au marché des voitures d’occasion. Pour chaque nouvelle automobile vendue en Belgique, nos compatriotes achètent 2,3 véhicules d’occasion. Il s’agit également d’un marché très stable, très peu influencé par le contexte économique. Les voitures allemandes semblent toujours être les plus populaires. Plus de 4 voitures d’occasion vendues sur 10 (41,7 %) sont de fabrication allemande. Volkswagen (12,1 %), Opel (9,3 %) et BMW (7,8 %) sont les marques les plus recherchées. BMW est aussi la marque haut de gamme qui se vend le mieux, avec une croissance de 6 % durant le premier trimestre de 2015, en comparaison avec la même période l’an dernier. Les marques qui connaissent la plus grosse croissance sur le marché de l’occasion sont Kia (+ 17.4 %), Hyundai (+ 15,0%) et Skoda (+ 9,5 %).

La Golf, star absolue

La star incontestée de l’occasion reste clairement la Volkswagen Golf. A  elle seule, elle représente 5 % du marché de l’occasion tout entier. Il faut également remarquer que les citadines trendy ont le vent en poupe en termes de vente, c’est le cas de la Fiat 500 (+12,9 %) ou de la Mini Cooper (+7,8%).

Encore et toujours le règne du diesel

Pas de surprise, les modèles diesel continuent à se tailler la plus grosse part du gâteau sur le marché de l’occasion en Belgique. Ils représentent près de deux tiers (64 %) du marché. Durant le premier trimestre de 2015, on comptabilise une hausse très légère de la vente de modèles essence par rapport à l’an dernier sur la même période (+0,3 %). Les combustibles alternatifs restent des exceptions. Les hybrides représentent à peine 0,3 % du marché de l’occasion. Quant aux véhicules électriques, leur part n’est que de 0,04 %.

Différences régionales

En chiffres absolus, c’est en Flandre que le plus de voitures d’occasion se sont vendues durant les trois premiers mois de l’année 2015 (95.846). Proportionnellement à la population, c’est toutefois la Wallonie qui est en tête, avec un indice de 16,5 (volume/1.000 habitants). Viennent ensuite la Flandre (15,3) et Bruxelles (14,5). Les Limbourgeois sont les plus grands adeptes des véhicules d’occasion. Par contre, c’est en Brabant flamand que l’on a recensé le moins d’achats d’occasion (pour 1000 habitants) durant le premier trimestre.

Sur toute l’année 2015, AutoScout24 s’attend à une croissance de  l’ordre de 1,5 % du marché des voitures d’occasion.

Contact pour les journalistes

E-mail: presse@autoscout24.be