Bruxelles, 15.01.2018

Vue d'ensemble du marché de la voiture d'occasion en Belgique en 2017

Baromètre: le marché de l'automobile d'occasion en Belgique

Analyse réalisée par AutoScout24

Après une baisse des immatriculations de voitures d'occasion de -3,19% entre 2016 et 2015, on observe une évolution positive de +1,41% entre 2017 et 2016. Le nombre d'immatriculations de voitures d'occasion est encore une fois supérieur à celui des voitures neuves (661.140 vs 546.558, avec un ratio de 1,21).

Evolutions en 2017

Avec 59% de parts de marché, les voitures diesel occupent toujours la part la plus importante, mais perdent des parts de marché (-3,52%) par rapport à 2016. En revanche, le nombre de voitures essence a progressé de 6,34% et elles détiennent donc une part de marché de 39,66% (une hausse de 4,84% par rapport à 2016). Nous observons la plus forte croissance d'immatriculations parmi les voitures hybrides (+51,09%) et les véhicules électriques (+66,05%), mais leur nombre est relativement limité: l'hybride détient 0,82% de parts de marché (+48,96%) et l'électrique 0,11% (+63,71%).

16,7% de toutes les immatriculations de voitures d'occasion concernent des voitures jusqu'à 1 an, soit une augmentation de +14,8%. La part des voitures de plus de 10 ans est restée stable avec 31,1% de toutes les immatriculations.

Top des marques les plus immatriculées en 2017:

  1. Volkswagen: 79.964 véhicules (12,09% parts de marché)
  2. Opel: 58.371 véhicules (8,83% parts de marché)
  3. BMW: 54.751 véhicules (8,28% parts de marché)

Ce Top 3 se réflète également sur les modèles les plus immatriculés en 2017:

  1. Volkswagen Golf: 31.323 véhicules (4,7% parts de marché)
  2. BMW Série 3: 20.641 véhicules (3,1% parts de marché)
  3. Opel Corsa: 20.540 véhicules (3,1% parts de marché)

En plus de la forte augmentation du nombre d'immatriculations, avec +6,26% BMW a également enregistré la plus forte augmentation de parts de marché parmi le Top 10 des marques les plus immatriculées par rapport à 2016 (Volkswagen -3,05%, Opel -3,23%).

54,7% de tous les véhicules d'occasion ont été immatriculés en Flandre (+2,4% vs 2016), 31,2% en Wallonie (+1,1% vs 2016) et 9,2% à Bruxelles (-2,4% vs 2016).

La province d'Anvers est en première ligne avec 15,4% (+2,1% vs 2016), vient ensuite le Hainaut avec 13,9% (+0,6% vs 2016) et enfin la Flandre orientale avec 12% (+1,5% vs 2016).

Evolution du marché

Malgré un mois de décembre morose (-6,3% vs 2016), 2017 s'est terminé positivement avec une hausse de +1,41% par rapport à 2016. Au cours des 10 dernières années, le nombre d'immatriculations de véhicules d'occasion est resté stable. Les immatriculations de voitures neuves ont repris après la crise de 2012, et à partir de 2016 les chiffres sont de nouveau au même niveau qu'en 2007.

Le rapport entre les voitures d'occasion et neuves reste également stable: pour chaque voiture neuve immatriculée 1,12 voitures d'occasion sont immatriculées.

Evolution des marques

Les plus fortes augmentations d'immatriculations concernent Mini (+10,6% vs 2016), BMW (+7,78% vs 2016), Hyundai (+7,99% vs 2016) et Fiat (+7,42% vs 2016). Cette hausse est principalement due aux évolutions positives des petits modèles: la Fiat 500 (+20,98% vs 2016), la BMW Série 1 (+11,84% vs 2016) et la Mini (+10,61% vs 2016).

Ford connaît la baisse la plus importante avec -3,96% vs 2016, et a été dépassé par Renault dans le classement, qui est maintenant à la quatrième place. La raison principale est la baisse des immatriculations Ford Focus (-8,16% vs 2016).

Evolution des motorisations

L'évolution des motorisations essence est nette en 2017: une croissance de 6,34% par rapport à 2016, tandis que le diesel perd -2,14% par rapport à 2016. Le diesel reste le segment le plus significatif, avec 59% des immatriculations de voitures d'occasion.

Nous observons la plus forte croissance d'immatriculations pour les voitures hybrides (+51,09%) et les voitures électriques (+66,05%), mais leur nombre reste relativement limité: l'hybride détient 0,82% de parts de marché (+48,96%) et l'électrique 0,11% (+63,71%).

Si nous analysons sur le long terme, nous voyons une nette tendance à la baisse. Alors que le diesel détenait toujours une part de marché de 65,6% début 2014, nous terminons l'année 2016 avec une part de 58,1%.

Evolution par catégories d'âge

2017 a connu une forte augmentation des jeunes voitures d'occasion. On observe une augmentation importante pour les voitures de moins d'un an (+15,5% par rapport à 2016) et de 1 an (+13,5% par rapport à 2016). De plus, le nombre de voitures de plus de 16 ans a augmenté de 7,5% par rapport à 2016. Pour les voitures entre 2 et 10 ans, ce qui représente 52,2% des immatriculations, on constate une très légère baisse (2-5 ans: -2,8% - 6-10 ans: -0,3%).

Evolutions régionales

La hausse du nombre d'immatriculations de voitures d'occasion est principalement observée en Flandre, avec les provinces de Flandre occidentale (+3,2% vs 2016) et du Brabant flamand (+3% vs 2016). La seule baisse concerne Bruxelles, avec -2,4% par rapport à 2016.

Conclusions et aperçu 2018

Vincent Hancart, General Manager AutoScout24 Belgique:

"En 2017, le marché des voitures d'occasions a connu une belle évolution de +1,4%. Un résultat solide après une année 2016 difficile, en baisse de -3,2% par rapport à 2015. Cette tendance positive a également été observée sur le marché des voitures neuves, en hausse de +1,3%.

2017 est aussi l’année où la différence entre le diesel et l’essence s’est clairement réduite. Cette tendance va s’accélérer en 2018, principalement grâce au segment des citadines et des voitures compactes. Le plus grand nombre de jeunes véhicules d’occasion à essence assurera également que l’approvisionnement en diesel et en essence sera sur un pied d’égalité.

Avec un âge moyen de 8,9 ans en 2016, nous constatons que le parc de véhicules d’occasion en Belgique vieillit. Les voitures de plus de 16 ans représentent maintenant 12% de toutes les immatriculations.”

Source: analyse AutoScout24 sur base des chiffres FEBIAC-DIV

Contact pour les journalistes

E-mail: presse@autoscout24.be